Cercles Bibliques - Apocalypse

31 - Ap 21,9-27 - La Jérusalem nouvelle

 

Rencontre 31

 

1 – Une prière pour demander les lumières de l'Esprit-Saint.

Avant la lecture d'aujourd'hui nous allons faire un exercice de créativité.  Comment serait construite une ville moderne idéale ?  Plusieurs pays ont tenté la réalisation d'une ville ou d'une capitale idéale : Brasilia, Dubaï, etc.

Sans doute dans votre ville idéale il y aura tous les services nécessaires à la vie et aux loisirs.  Notre époque valorise beaucoup l'écologie donc, les espaces verts, l'eau en abondance, l'air pur, etc.  Pensez aussi aux dimensions de cette ville.

  • Prenez le temps d'exprimer vos plans et vos idées.

 

2 – Puis, lecture à haute voix : Ap 21,9-27.

 

 

3 – Compréhension du texte.

Au verset 10, au lieu de nous faire la description de cette femme, Jean nous fait la description d'une ville idéale, la Cité sainte, la nouvelle Jérusalem, qu'il appelle la Fiancée et l'Épouse du Christ.

  • Comment cette allégorie (comparaison prolongée) nous fera mieux comprendre la beauté, la grandeur et la richesse spirituelle du peuple de Dieu ?
  • Placez-vous au temps de Jean.  Pourquoi un rempart et des fondations solides sont si importants à cette époque et pourquoi il faut fermer les portes la nuit ?

Le rempart repose sur douze assises portant le nom de l'un des douze Apôtres de l'Agneau.

Le peuple de Dieu de l'Ancien Testament était composé de douze tribus.  Le nouveau peuple de Dieu a aussi douze tribus symboliques, mais qui sont fondées sur les Apôtres.  Le chiffre douze exprime l'idée de perfection.

 

  • Vérifier combien de fois apparaît le chiffre douze ou bien ses multiples : (3 portes X 4 côtés = 12) ou (12 fois mille stades) ou 12 assises ? (Relire les versets 12 à 21) (Le stade mesure un peu moins de 200 mètres.  12 000 stades équivaut à plus de 2 000 kilomètres !)
  • La nouvelle vie a besoin de lumière.  Quelle est la source de la lumière ?

Saint Paul dans l'épître aux Éphésiens compare l'Église à une construction.

Tous les chrétiens font partie de cette construction, de cette maison de Dieu.

  • Lire le texte : Ep 2,19-22.  Ce texte nous aide à comprendre le sens symbolique de cette immense ville que l'Apocalypse nous décrit.

La description de la Cité sainte, Jérusalem, est en réalité une tentative de nous faire percevoir la grandeur et la beauté de la Jérusalem spirituelle.

  • Pour nous parler de la beauté des âmes et de la richesse spirituelle, de quelles beautés et richesses matérielles le texte nous parle-t-il ?

 

4 – Réflexions.  Vivre notre foi.

 

"Être inscrit dans le livre de vie de l'Agneau" et faire partie de cette Jérusalem céleste devrait le grand objectif de notre vie.

  • Que faire pour réaliser cet objectif ?
  • Dans notre vie spirituelle actuelle où pouvons-nous trouver la lumière qui éclaire nos vies ?

 

5 – Un chant ou une prière inspirée par le texte biblique.

 

6 – L'Apocalypse dans les arts visuels.  (Suggestion de recherche sur internet.  Sur un moteur de recherche chercher les images de : La Jérusalem céleste.)  Beaucoup de tableaux et de tentatives de représentations de cette Jérusalem.)

 

COMMENTAIRES MODERNES

La cité sainte

Dieu fait apparaître ¨un nouveau ciel et une nouvelle terre¨: c´est une nouvelle création (verset 1). La nouvelle Jérusalem est à l´opposé de la Babylone impie qui a été détruite. Dans la Jérusalem céleste, Dieu demeure auprès des humains, il a vaincu la mort et toutes souffrances. (Le Nouveau Testament commenté et illustré)

La Jérusalem céleste forme un cube, dont les dimensions dépassent toute réalité terrestre, afin de suggérer la perfection de cette cité. L´énumération des pierres précieuses et de l´or veut provoquer l´éblouissement devant la splendeur incomparable de la cité. (La Bible expliquée)

Les citoyens de la ville

Dans le monde nouveau, la présence de Dieu ne sera limitée ni dans le temps ni dans l´espace. Les pèlerins qui convergent vers la cité céleste ne sont plus des païens ou des hypocrites pour la déshonorer, mais des croyants qui ont droit de cité dans la nouvelle Jérusalem, parce qu´ils sont inscrits dans le livre de vie. (La Bible expliquée)