Cercles Bibliques - Apocalypse

17 - Ap 13,1-10 - Le Dragon transmet son pouvoir à la Bête

 

Rencontre 17

 

1 – Une prière pour demander les lumières de l'Esprit-Saint.

 

2 – Compréhension du texte.

 

3 – Lecture à haute voix de l'Ap 13,1-10.

  • Qui est cette Bête surgit de la mer ?

Pendant quelques minutes vous pouvez chercher une réponse, mais il ne faut pas prolonger ces hypothèses trop longtemps.

 

Heureusement, Jean lui-même nous explique qui est cette Bête au chapitre 17.  Dans Ap 17,9 Jean dit : "C'est ici qu'il faut un esprit de finesse".  Croire simplement qu'il s'agit d'un monstre qui sortirait de la mer, ce serait manquer d'esprit de finesse.  La Bête sort de la mer (Méditerranée).  C'est le symbole de l'empire romain qui était situé en grande partie autour cette mer.

 

4 – Lire à haute voix le texte de l'Ap 17,9-12.

  • Les sept têtes symbolisent deux choses différentes en même temps.  Quelles sont ces deux choses ?  Combien y a-t-il de collines dans la ville de Rome ?
  • Que symbolisent les dix cornes avec les dix diadèmes ?

Ces dix cornes recevront le pouvoir pour une heure, c'est-à-dire pour peu de temps.

Alors, nous voilà sur la bonne piste pour interpréter le premier texte.  (Il est donc important de lire et de relire l'Apocalypse plusieurs fois pour bien comprendre le texte.)

 

Revenir à la première lecture : Ap 13,1-10.

  • Quels sont les pouvoirs et les aptitudes que peuvent symboliser : la panthère, les pattes d'un ours et la gueule d'un lion pour un empire ?

Au verset 3, une tête blessée à mort fait probablement allusion à une grave crise par laquelle l'empire romain est passé au temps de Jean, mais l'empire s'en est relevé plus fort.

  • De qui la Bête (l'empire romain) a-t-elle reçu son pouvoir ?
  • Chercher dans le texte les mots : blasphématoires, blasphèmes et blasphémer.  Contre qui et contre quoi sont proférés les blasphèmes ?

 On se prosterna devant le Dragon … et l'on se prosterna devant la Bête.

Dans l'empire romain il y avait beaucoup de temples où l'on rendait un culte à un grand nombre de divinités.  Il y avait même des temples où l'on rendait un culte à l'empereur considéré comme un dieu sur terre.

  • Connaissez-vous des noms de divinités ou de déesses de cette époque ?

 

5 – Réflexions.  Vivre notre foi.

  • De nos jours, est-ce qu'il y a des divinités (des étoiles du monde du sport, de la musique, du cinéma ou des merveilles techniques) qui prennent la place de la spiritualité dans nos vies ?

Au cours de l'histoire beaucoup d'empires (de bêtes) sont apparus et ils ont tout écrasé sur leur passage.  Ils paraissaient invincibles.  Puis, après quelques siècles, ils se sont écroulés.  Le vingtième siècle a connu l'existence de plusieurs empires.  Deux guerres mondiales ont éclaté faisant des millions de victimes.

  • Qui donne aux empires (à la Bête) ce pouvoir de destruction et ce pouvoir de provoquer tant de souffrances et de morts ?
  • Que faut-il faire pour avoir notre nom inscrit dans le livre de vie de Jésus crucifié (l'Agneau égorgé) ?

 

6 – Un chant ou une prière inspirée par le texte biblique.

 

7 – L'Apocalypse dans les arts visuels.  (Suggestion de recherche sur internet.  Sur un moteur de recherche, faire la recherche suivante : la bête de la mer + tapisserie.)  Vous allez découvrir que les textes de l'apocalypse ont été une source d'inspiration pour les artistes pour produire de splendides tapisseries dès le moyen-âge.

 

Commentaires modernes

 

Le dragon contre-attaque

 

La bête qui sort de l´eau, devient l´agent terrestre du dragon. Pour mieux subjuguer les foules, elle exploite leur crédulité et leur goût du prodige. L´intronisation de la bête parodie cette de l´Agneau (5,12). Mise à mort, elle ressuscite elle aussi (17,8). La guérison merveilleuse de la bête suscite l´émerveillement des foules. L´Apocalypse dénonce ainsi le culte des empereurs, qui représente un détournement des honneurs dus à l´Agneau (5,9) et à Dieu lui-même. (La Bible  expliquée)

La bête 

Une bête effrayante surgit de la mer, représentant les puissances sataniques qui se lancent dans une bataille décisive. La bête reçoit les pouvoirs du dragon, avec lesquels elle réalise des prodiges qui impressionnent la ¨terre entière¨ (v.14). Cette bête représente le pouvoir impérial romain qui persécute les chrétiens. (Le Nouveau Testament commenté et illustré)