Cercles Bibliques - Apocalypse

11 - Ap 8,1-13 - Le septième sceau et les quatre premières trompettes.

 

Rencontre 11

 

1 – Une prière pour demander les lumières de l'Esprit-Saint.

Compréhension du texte.

De nouveau nous aurons deux lectures.  Deux lectures plus courtes favorisent la compréhension.

 

2 – Première lecture à haute voix de l'Ap 8,1-5.

Ici, une demi-heure de silence prépare l'annonce d'événements très importants.

  • Dans quelles circonstances gardons-nous une minute de silence ?  Quelquefois un pays ou une ville entière respecte cette minute de silence.  Pourquoi ?

Il lui fut donné beaucoup de parfum pour les offrir avec les prières de tous les saints.  Donc, les saints peuvent intercéder pour nous.

  • Quels sont les saints que nous aimons prier ?  Pourquoi ?

 

3 – Lecture à haute voix de l'Ap 8,6-13.

Les sept sceaux que nous avons vus précédemment sont plutôt des avertissements pour inviter à la conversion.  Tandis que les sept trompettes annoncent les sentences de Dieu et les calamités qui les suivent.  Au chapitre 16, les sept coupes de la colère de Dieu versées sur la terre seront la réalisation concrète du jugement divin.  Il est bon d'insister pour dire que les septénaires (sept sceaux, sept trompettes, sept coupes) sont des répétitions de situations identiques et non une nouvelle série d'événements.  (Rappelez-vous les commentaires de Saint Augustin au cercle biblique, Ap 6,1-17.  Ouverture des six premiers sceaux).

Les quatre premières trompettes.  Avant d'atteindre les habitants de la terre directement (V.13), la colère de Dieu va frapper la nature qui est l'environnement de leur vie.  Plusieurs de ces calamités rappellent les dix plaies d'Egypte que Dieu a envoyé pour forcer le Pharaon a laissé partir les Hébreux pour la Terre promise.

  • En groupe essayons de nous rappeler quelques unes des plaies d'Egypte.
  • Pour chacune des quatre premières trompettes, un milieu naturel différent va être détruit au tiers.  Exemple, première trompette : la terre et sa végétation.  Trouver les trois autres.

Au V.13 un aigle qui crie d'une voix puissante est certainement un symbole d'une autre réalité.

  • Qu'est-ce que cet aigle représente ?  C'est peut-être le quatrième vivant (Ap 4,7), mais ce n'est pas la seule réponse possible.

 

4 – Réflexions.  Vivre notre foi.

  • Est-ce que les catastrophes naturelles nous font réfléchir ?  Est-ce que la conscience de la fragilité de notre milieu naturel nous fait rechercher le Seigneur ?
  • Est-ce qu'il vous est déjà arrivé un accident grave ou à quelqu'un de vos proches ?  Quelles leçons en avez-vous tirées ?

 

5 – Un chant ou une prière inspirée par le texte biblique.

 

6 – L'Apocalypse dans les arts visuels.  (Suggestion de recherche sur internet.  Sur un moteur de recherche, faire la recherche suivante sur les images : les dix plaies d'Égypte.)

 

 

COMMENTAIRES MODERNES 

 

L´ouverture du septième sceau 

Le sommet de cette série, le septième sceau, n´introduit pas le jugement final, mais une nouvelle série, dont le contenu se déploie avec chacune des trompettes. En contraste avec les chants qui précèdent et le fracas qui suit, une attente silencieuse annonce la venue solennelle de Dieu.

Scène préparatoire 

La fumée de l´encens symbolise les prières des fidèles qui montent vers Dieu. Le feu et le tonnerre manifestent que Dieu accueille ces prières et qu´elles ne restent pas sans effet.

Les quatre premières trompettes 

Les fléaux annoncés par les trompettes affectent la nature et détruisent la sécurité de l´existence humaine pour inciter les hommes au repentir. Le nom de l´étoile, traduit par Amertume, est celui de l´Absinthe, une subtance très amère et toxique, qui évoquent les fruits amères de l´idolâtrie.

Un aigle annonce les trois dernières trompettes 

Un aigle, qui remplit la fonction d´un messager de Dieu, se tient au plus haut du ciel, afin que l´univers entier puisse entendre son message. (La Bible expliquée)

 

Fléaux d´Égypte 

Les catastrophes qui se déclenchent au son des quatre premières trompettes rappellent et développent les fléaux dont furent accablés les Égyptiens au temps de Moïse (Exode 7-10), tels que l´eau changée en sang noyant les animaux et entraînant les bateaux à la perdition. (Le Nouveau Testament commenté et illustré)